Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plusJ'ai compris

Co-création : le "oui mais" des consommateurs

25.06.19

Retour au blog

Selon un sondage réalisé pour le compte du centre de Recherche en Management de Toulouse, les consommateurs se disent prêts à travailler main dans la main avec les entreprises dans le cadre de la création d'un produit, d'un service...mais pas à n'importe quelles conditions.

La co-création, une brillante idée ?

Assurément. Selon un sondage réalisé auprès de 500 personnes par le Centre de Recherche en management de Toulouse, 92 % des consommateurs trouvent que collaborer avec une société pour concevoir de nouvelles offres est une pratique dans l'air du temps. Mieux, ils considèrent que les entreprises qui font appel à leurs idées sont plus crédibles (69 %) et plus innovantes (88 %) que les autres. Les produits issus de cette collaboration sont par ailleurs jugés comme plus en accord avec leurs besoins (92 %) mais aussi plus pratiques (78 %) et plus attirants (86 %).

Quelles contreparties ?

"Des résultats qui ont de quoi inciter les entreprises françaises à davantage se lancer dans des démarches collaboratives", souligne Cyrielle Vellera, chercheuse au Centre de Recherche en management de Toulouse et Linda Hamdi-Kidar, chercheuse à Toulouse Business School. Avant de poursuivre "Mais en échange de quelles contreparties ? On touche ici le point sensible, au coeur de toutes les préoccupations dès qu'il s'agit d'économie collaborative. Peut-on faire confiance et parier sur le fait que les entreprises rétribuent de manière juste ceux qui leur "offrent" ainsi leurs contributions en allouant du temps et des efforts à ces actions créatives". Selon ce sondage, trois quarts des consommateurs s'estiment confiants sur ce sujet mais un quart exprime des réticences à l'égard de ce type de démarche et des entreprises qui y ont recours. Une manière d'exploiter les clients et de leur voler leurs idées. Aussi, plus des trois quart des sondés considèrent que l'idée co-créée devrait être la propriété des deux parties. La moitié optant pour une rétribution par royalties, un tiers pour une rémunération fixe.

Retour au blog

2019 - TIVOLY® Creation - Tous droits réservés - Mentions légales  -  Conditions générales d'utilisations  -  Données personnelles et cookies